Le blog du Colibri

Le blog du Colibri

Quand Carla Bruni-Sarkozy évoque l'avenir de son mari

Au-delà du second tour de la présidentielle, le candidat-président semble déjà cautionner par avance d’éventuelles alliances entre le FN et l’UMP aux prochaines législatives. Pourquoi ? Les hypothèses les plus folles circulent. Outre la recherche désespérée de voix pour gagner le 6 mai ou pour perdre le moins mal possible, Sarkozy songerait lui aussi à la suite. Pour un sarkozyste qui pense qu’en cas de défaite le président sortant arrêterait la vie politique, il y en a 10 autres qui n’en croient rien. A commencer par Carla Bruni-Sarkozy, qui laisse entendre à ses visiteurs que son mari n’a aucunement l’intention de mettre un terme à sa carrière politique.

En cas de défaite, Sarkozy imaginerait, avancent certains, d’être en 2017 le recours d’une UMP dévastée et dotée de leaders affaiblis, battus pour certains dans une triangulaire aux législatives. Echafaudages délirants ? Abracadabrantesque ? Peut-être. "S’il est battu, plus personne ne sera derrière lui", tranche un ministre. Sans doute. Mais d’autres dans la majorité, qui aimeraient en être tout à fait certains, en sont à espérer qu’il sera laminé "pour être sûr qu’il débarrassera le plancher". Bref, l’échauffement des esprits en dit long sur l’atmosphère qui règne dans la majorité. 



30/04/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour